Repalassa, une plante médicinale aux multiples applications

Usine de repalassa

La repalassa (Arctium lappa L.) est une plante arbustive appartenant à la famille des astronomes. Populairement, on peut l’appeler repalada, repalaca ou bardana entre autres. L’arctium dérive du grec Arktos (ours) et se réfère à la grande quantité de poils présents dans les fleurs du repalassa. Lappa dérive du lapin celte (qui signifie main), ou d’un mot grec pour attraper ou s’accrocher, puisque ses graines sont facilement attachées aux animaux, aux gens, etc.

Il est originaire d’Asie et d’Europe, mais il a maintenant été naturalisé dans toute l’Amérique. Quant à la péninsule ibérique, elle se trouve généralement principalement dans la partie occidentale.

Elle pousse abondamment sur des terres non cultivées, généralement proches de l’activité humaine, qu’il s’agisse de prairies, de champs ou de routes.

En savoir plus sur sa morphologie

Le repalassa fait partie du groupe des hémicryptophytes, qui sont des plantes vivaces et herbacées aux racines très développées dans lesquelles ils accumulent des réserves pour survivre pendant la saison défavorable et les dépensent au printemps pour couvrir le bourgeonnement.

La racine est axonomorphe, napiforme, charnue, brune et d’environ 25 cm de long. La tige est ligneuse, formée de fils longitudinaux et recouverte de poils courts et mous ou de trichomes. C’est donc un vêtement typopubescent. Les feuilles sont grandes, rugueuses, ovales et arrondies aux extrémités. Ils ont des extrémités dentelées irrégulières. Les fleurs sont sous forme d’inflorescences, de type actinomorphe. Ce sont des sacs épineux de couleur pourpre et peuvent adhérer aux animaux par contact (d’où dérivent beaucoup de noms populaires comme enganxavelles ou enganxacabells, entre autres). Il a une inflorescence racémosa, sous forme de chapitres. Sous les fleurs, il y a un ensemble de bractées, entrelacées, raides et non ciselées, dont la fonction principale est de soutenir les fleurs.

Le périanthe est formé par une corolle de 5 pétales soudés et n’ a pas de calice. C’est une fleur de gamosépale. L’androceuse est composée de 5 étamens singenésicos, c’est-à-dire de filaments libres mais soudés par les anthères. La gynécologie est bicarpellaire et se compose d’un minuscule ovaire unilatéral, qui se termine sous la forme de deux styles. Les fruits mesurent environ 7 mm de long, avec des fils saillants et irrégulièrement gravés.

Repalassa médicinal

Sa racine et ses feuilles ont des propriétés médicinales

La partie utilisée comme usage médicinal) du repalassa repalassa est la racine et les feuilles. En usage interne, le repalassa est prélevé par infusion des racines récoltées en automne et avec les graines (qui se rencontrent au printemps). Pour un usage externe, des feuilles écrasées sont utilisées et appliquées sous forme de cataplasme sur la peau.

La racine est composée chimiquement d’inuline, un polysaccharide qui est habituellement stocké dans les tissus végétaux. Il se compose également de mucilage, une substance gélatineuse de composition chimique similaire aux gommes et huiles essentielles comme le benzaldéhyde. Il contient également des méthylpyracinos, du sisostérol, du stigmastérol, de l’arctiopicrine (seulement dans les feuilles) et des tanins.

Il est utilisé médicalement comme un anti-biliaire et laxatif (ainsi que d’autres plantes médicinales) car l’inuline contribue à un transit intestinal régulier. Il agit également comme un agent dépuratif du sang car il aide à réduire le taux de cholestérol. Il a des propriétés diurétiques et aide à réduire le taux de cholestérol. Il a des propriétés diurétiques grâce à l’inuline et aux bactéricides car il nourrit et stimule sélectivement notre flore intestinale. L’inuline a également un effet positif sur la résistance naturelle de notre corps.

Il a des propriétés hypoglycémiques et une action antibiotique sur les staphylocoques et antifongiques. Dès l’application sous forme de cataplasme de feuilles écrasées sur la peau, traite les conditions de la peau (acné, ulcères, furoncles, herpès, eczéma), ainsi que peut agir comme un analgésique et l’inflammation des piqûres d’insectes et araignées.

Grâce à une huile essentielle extraite de la racine, elle peut renforcer le cuir chevelu et prévenir la chute des cheveux.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *